L’Overwatch sort de Beta

Depuis le lancement de l’Opération Bloodhound, les joueurs de CS:GO ont été occupés à améliorer leur classement de profil. Pour quoi vous battez-vous ? Découvrez le ci-dessous, en même temps que les ajustements fait à l’Overwatch, au matchmaking et aux recommandations.

Médaille de service


Vous avez tenu jusque là, mais il reste encore un long chemin à parcourir.

Quand vous deviendrez Général mondial (au rang 40), vous recevrez l’opportunité de réinitialiser votre classement de profil. En échange, vous recevrez la médaille de service de 2015, un objet qui sera visible partout où votre avatar s’affichera.

Matchmaking

Êtes-vous expérimenté ? Dès aujourd’hui, les joueurs auront besoin d’un classement de profil spécifique avant de pouvoir accéder au match compétitif. Dès maintenant, les matchs compétitifs ne seront accessibles que si vous atteignez le classement de Deuxième Classe Rang 3. Nous continuerons d’évaluer cette restriction avec le temps.

Overwatch sort de Beta

Servir la communauté CS:GO vient juste de devenir un peu plus gratifiant. Les inspecteurs Overwatch ont désormais l’opportunité de gagner des point XP en soumettant un nombre suffisant de verdicts exacts en participant à l’Overwatch.

Lorsqu’une récompense en disponible, vous serez informé dans le menu principal. Récupérer votre récompense en terminant des matchs et en gagnant de l’XP dans n’importe quel mode de jeu officiel.

De plus, si un ou plusieurs des joueurs que vous avez signalés pour triche a (ont) été banni(s), vous recevrez une notification.

Performance louable


Vous êtes un meneur naturel ? Un excellent instructeur ? Un simple joueur amical ? Vous découvrirez dans le tableau des scores les joueurs de votre équipe qui ont reçu le plus de recommandation pour chacune de ces catégories.

CS:GO, Overwatch FAQ

CSGO Overwatch FAQ

Qu’est-ce que Overwatch ?

Overwatch permet à des joueurs expérimentés de CS:GO (« investigateurs ») de vérifier les signalements de joueurs ayant un comportement perturbateur, de déterminer si ces signalements sont exacts et appliquer des bannissements temporaires si approprié.

Comment fonctionne le système Overwatch ?

Les investigateurs d’Overwatch disposent d’un bouton Overwatch dans le menu principal indiquant si des affaires doivent être examinées. Les investigateurs peuvent choisir de participer en regardant une rediffusion du match joué par le joueur signalé comme perturbateur (huit manches, la rediffusion dure environ 10 minutes) et en sélectionnant un verdict à la fin de la rediffusion.

Si les investigateurs conviennent ensembles que le joueur signalé était perturbateur, un bannissement sera appliqué. La durée de ce bannissement dépendra de la perturbation et des anciens bannissements appliqués au compte du suspect, s’il y en a.

Qui peut devenir investigateur ?

Les investigateurs sont choisis suivant leur activité sur CS:GO (victoires en mode compétitif, age du compte Steam, heures jouées, rang compétitif, nombre de signalements, etc.) et, si applicable, leur niveau et score de participation Overwatch antérieure (par exemple, si l’investigateur choisi a, auparavant, signalé des joueurs ayant bien commis l’infraction signalée). Les membres de la communauté s’impliquant dans CS:GO et dans le système Overwatch recevront plus d’affaires à examiner.

Quelles affaires l’investigateur peut-il examiner ?

Les investigateurs disposent d’une rediffusion d’un moment aléatoire de la partie d’un joueur accusé durant 8 manches. Leur devoir est de déterminer si le joueur a commis une infraction ou était perturbateur pendant la rediffusion. Le suspect est référé sous le nom « The Suspect » et les noms des autres joueurs ont été remplacés par des noms de bots. Les investigateurs ne peuvent pas accéder à l’historique de chat écrit ou vocal. Enfin, l’investigateur ne doit baser ses choix que sur les actions du suspect.

Que doit faire un joueur pour être examiné par un investigateur sur Overwatch ?

Le système contient les rediffusions de joueurs dont le nombre de signalements est important ou dont le comportement est différent de celui de ses coéquipiers. Que les joueurs aient soudainement étés signalés ou qu’ils aient reçus quelques signalements continuellement durant une longue période, ils seront examinés par Overwatch. De plus, le match d’un joueur peut apparaître dans la liste des rediffusions alors que cedit joueur a été prouvé innocent : c’est ce que l’on appelle des « case test », elles sont utilisées pour vérifier les verdicts totaux des investigateurs (les verdicts de ces « case test » n’auront aucune répercussion sur le (présumé) suspect).

Quelles accusations les investigateurs peuvent-ils porter contre les suspects et quels sont les verdicts possibles ?

Quatre accusations sont disponibles, et chacune d’entre elle possède deux verdicts possibles : « Preuve insuffisante » et « Preuve irréfutable ». De plus, l’investigateur peut choisir de reporter un jugement et de juger le joueur incriminé plus tard.

Que se passe-t-il à la fin d’une affaire ?

Pour chaque affaire, si le système détermine que le jugement général des investigateur est pour le verdict « Preuve insuffisante », l’affaire sera classée sans suite. Si, au contraire, le système détermine que le jugement général des investigateurs est pour le verdict « Preuve irréfutable », l’affaire sera fermée et des sanctions seront appliquées.

Le jugement d’un investigateur peut-il avoir plus d’importance que celui d’un autre ?

Oui. Les jugements d’un investigateur actif dont la majorité des jugements est correcte auront plus d’importance qu’un nouvel investigateur ou un investigateur dont la majorité des jugements sont faux.

Comment est calculé le score des investigateurs ?

Un score Overwatch représente la capacité d’un investigateur à juger constamment et correctement les affaires qu’il examine, que les jugements soient pour ou contre des affaires réelles ou de test (test cases). Les investigateurs obtiendront un meilleur score lorsque la majorité des investigateurs auront choisi le même verdict qu’eux pour la même rediffusion mais obtiendront un mauvais score lorsqu’ils choisiront le même verdict que la minorité des investigateurs. Le score d’un investigateur subira une baisse plus importante lorsque la majorité des investigateurs seront d’accords, mais que l’investigateur en question ne partage pas le même avis, et inversement. Le meilleur moyen d’améliorer ce score est de regarder attentivement la rediffusion et de fournir un jugement correspondant à la situation de l’affaire en question.

Comment puis-je devenir un investigateur ?

Pour le moment, la meilleure manière de devenir investigateur est de jouer à beaucoup de matchs compétitifs. Nous ajoutons progressivement des joueurs dans la liste des investigateurs et en choisissons aléatoirement certains suivant leur temps de jeu et leur rang. Nous voulons inviter le plus d’investigateurs compétents que possible.

Je ne suis pas un investigateur. Comment puis-je aider ?

Signalez les comportements perturbateurs que vous rencontrez lors de vos matchs. En signalant des joueurs, vous permettez la création de nouvelles affaires. Pour signaler un joueur, ouvrez le tableau des scores (par défaut, avec la touche TAB), effectuez un clic droit pour activer la souris, effectuez ensuite un clic gauche sur le joueur perturbateur et sélectionnez « Signaler ». Sélectionnez ensuite le motif de votre signalement puis cliquez sur « Accepter ».

Les joueurs mauvais ne vont-ils pas juger injustement les très bons joueurs ?

Il n’est pas nécessaire pour un joueur d’être très bon à CS:GO pour être un bon investigateur Overwatch. Par exemple, nous pensons que les casters sont de bons investigateurs même s’ils ne sont pas très bons : ils ont cependant une très bonne expérience car ils regardent tous les jours des matchs de haut niveau.

Chaque nouvel investigateur débutera avec un score Overwatch bas qui augmentera à mesure qu’il jugera correctement des matchs. Ceci permet de donner une chance à tous de participer tout en s’assurant que seuls les meilleurs investigateurs peuvent décider, en majorité, du verdict final de l’affaire.

Depuis le début d’Overwatch, nous avons beaucoup consulté les scores des investigateurs d’Overwatch. Il n’y a pas de différence systématique entre les investigateurs étant très bons à CS:GO et ceux étant moins bons.

Pourquoi la rediffusion rencontre-t-elle parfois des problèmes graphiques ?
Précédemment, l’interpolation avait été ajoutée aux rediffusions d’Overwatch pour permettre de fluidifier les transitions entre les positions des joueurs. Cependant, cela résultait parfois en des bugs : par exemple, les investigateurs avaient parfois l’impression que le suspect tuait un joueur ennemi en visant à côté de lui, même si, en réalité, sa visée était tout à fait correcte. Nous avons donc décidé de supprimer l’interpolation pour permettre aux investigateurs de juger au mieux les affaires mises à leur disposition. Il se peut donc que vous rencontriez parfois certains problèmes graphiques lors de la rediffusion.
Le suspect dérange (tue, bloque…) un joueur perturbateur en représailles. Le suspect doit-il être considéré comme un joueur perturbateur ?
OUI, bien évidemment. Déranger en représailles fait dégénérer une erreur commise accidentellement ou génère la réaction que le perturbateur originel voulait voir. Aucune excuse n’est valable pour ce genre de comportement et votre devoir en tant qu’investigateur est d’appliquer ces règles.
Les mêmes sanctions sont-elles appliquées aux joueurs perturbateurs et aux cheaters/hackers ?
Non. La sanction appliquée à un suspect est proportionnelle à son comportement. Les suspects perturbateurs seront bannis temporairement, tandis que les cheaters/hackers seront bannis du jeu définitivement. Le meilleur moyen d’améliorer le comportement des joueurs est de signaler les perturbateurs et les cheaters/hackers dès que vous en croisez.
Puis-je obtenir des points d’expérience en jugeant des affaires Overwatch ?

Oui. Vous pouvez obtenir des points d’expérience en soumettant des verdicts corrects. Après la conclusion de plusieurs de vos affaires, vous recevrez une récompense d’expérience basée sur la véracité de vos récents verdicts et de votre score d’investigateur Overwatch.

Les points d’expérience obtenus vous seront attribués lors de la complétion de matchs dans n’importe quel mode de jeu officiel.

Les jugements d’investigateurs Overwatch étant meilleurs à CS:GO ont-ils plus d’importance que ceux de joueurs étant moins bons ?
Non. Depuis le début d’Overwatch, nous avons beaucoup consulté les scores des investigateurs d’Overwatch. Il n’y a pas de différence systématique entre les investigateurs étant très bons à CS:GO et ceux étant moins bons.

Mise à jour du 07/12/2016

[Fêtes]
– Noël arrive aussi sur CS:GO ! Mais ce n’est pas une raison pour faire des batailles de boules de neige à la place de vrais combats armés…
– Les cadeaux sont disponibles à l’achat pour une durée limitée : parfait pour propager l’esprit de Noël.

[Son]
– Ajout d’une nouvelle option audio permettant d’activer la fonction de transfert relative à la tête (HRTF) afin d’améliorer le positionnement du son vertical et horizontal à 360 degrés.
– L’option par défaut pour la configuration du son dans les paramètres audio est désormais définie sur « Casque (HRTF) ». Sélectionner une autre option désactivera l’HRTF.
– REMARQUE : pour profiter d’une expérience optimale avec l’HRTF, nous vous recommandons de désactiver toute option 5.1 ou 7.1.

[Salles d’attente publiques]
– L’onglet « Groupes Steam » a été renommé en « Salles d’attente publiques ».
– Cet onglet affiche désormais, en plus des salles d’attente de groupes Steam auxquels vous appartenez, les salles d’attente proches et des salles d’attente de groupes Steam suggérés.
– Les joueurs proches peuvent désormais rejoindre des salles d’attente si celles-ci l’autorisent.
– Les salles d’attente de groupes Steam affichent désormais le pays associé : celui-ci est défini selon le pays de la majorité des membres de la salle d’attente.

[Gameplay]
– Les angles d’armes à la troisième personne sont désormais les mêmes que ceux à la première personne.

[DIVERS]
– Correction d’un bug qui ne permettait pas aux comptes ayant annulée puis réactivée leur ancienne licence de Counter-Strike après le redémarrage du client CS:GO d’obtenir l’insigne des 5 années de service.
– Les textes affichés lors de l’écran de chargement d’une affaire Overwatch et de cartes créés par les membres de la communauté peuvent maintenant être traduits.
– Les noms de bots peuvent maintenant être traduits.
– Ajout du support pour un plugin expérimental permettant de gérer les clés de cryptage de réseau sur les serveurs de la communauté.
https://developer.valvesoftware.com/wiki/Counter-Strike:_Global_Offensive_Network_Channel_Encryption

[Cartes]
Nuke
– Suppression de la rambarde sur la grue du site A
– Il n’est désormais plus possible de monter sur les silos des deux sites de bombe afin de planter la bombe en hauteur
– Suppression de l’entrée T vers la porte grinçante afin d’adoucir les mouvements
– Suppression de la fenêtre de la salle toxique. Celle-ci a été remplacé par des portes doubles.
– Suppression des bornes jaunes entre le garage et la salle secrète (SEC-RT)
– Suppression de l’abri en haut de M-INI (vers l’entrée extérieure menant au site A)
– Ajout de caisses permettant de s’abriter près de la rampe du site B
– Remplacement du silo exposé avec une version simple
– Correction d’une petite bosse sur la rampe où des joueurs pouvaient rester coincés
– Ajout d’une surface lisse et blanche sur la barrière près de la cour T
– Correction de divers bugs listés sur CSGOBugtracker.com (merci à tous ceux ayant contribué)
– Optimisations originales

Mise à jour du 25/10/2016

[CSGO]
– Joyeux Halloween !

[DIVERS]
– Correction d’un bug où le joueur ne s’estompait pas après la mort avec l’utilisation de la cvar « mp_forcecamera 1 ».
– Il est désormais possible d’accepter des demandes d’amis depuis le menu principal de CS:GO et d’en envoyer depuis le tableau de score d’un match.
– Correction d’un bug où le joueur n’était, parfois, pas placé dans la file d’attente du matchmaking correctement lors de sa toute première recherche de match. Cela nécessitait d’arrêter la recherche, et de la lancer à nouveau. (Merci à Trip pour nous avoir aidé à diagnostiquer ce problème)
– Correction d’un bug où aucune, ou une mauvaise réverbération était appliquée aux sons.
– La latence des serveurs de données officiels est maintenant mesurée à l’aide du Steam Datagram Relay.
– Désormais, si un joueur a été condamné par Overwatch pour un mauvais comportement deux fois, il sera banni définitivement.

[CARTES]
Cache
– Corrections de bugs mineurs

Inferno
– Ajout de deux escaliers sur le site de bombe A
– Les wallbangs (tirs pour faire passer les balles entre les murs) effectués sur la fenêtre près du balcon du site A, la hutte (zone des quatre piliers, à droite en arrivant depuis le mid) et les appartements T près du pont sont plus cohérents.
– Il est maintenant possible de tirer sur les tuyaux du passage souterrain
– La position des escaliers du cimetière a été modifiée pour laisser plus de place aux défenseurs
– Les shaders de la fontaine d’eau ont été modifiés pour de meilleures performances à des paramètres faibles
– Correction d’un bug qui permettait de voir le nom d’un joueur entre le pilier et le mur dans la hutte/zone des quatre piliers du site A
– Correction de nombreux bugs graphiques et de mouvement
– Déplacement du clip de grenades à la porte du garage du site A

Mise à jour du 29/05 : Ouverture de cas, création de badges et illustrations des cartes à échanger

Tout d’abord, nous tenons à remercier les braves gens de la communauté CS:GO qui se sont portés volontaires pour devenir enquêteurs dans notre expérimentation de la bêta Overwatch. Pour ceux d’entre vous qui n’en n’ont pas encore entendu parler, Overwatch donne à la communauté CS:GO le pouvoir de signaler, examiner et attribuer des suspensions temporaires aux joueurs « perturbateurs » ayant constamment un comportement innaproprié, et l’expérience a connu un encourageant succès. (Visitez la FAQ Overwatch pour plus de détails.)

Jusqu’à présent, les enquêteurs d’Overwatch ont trouvé la preuve de comportements perturbateurs dans 90% des cas les plus déclarés, la décision étant unanime dans la grande majorité des cas. En plus de nos cas de test standard, nous avons ajouté des démo de joueurs pro de CS:GO (notamment NiP et Quantic) au lot de tests. Chaque cas de test a été correctement écarté en tant que «preuves insuffisantes», sans fausses condamnations prononcées.

Dans d’autres nouvelles, vous avez peut-être remarqué que nous avons ouvert la bêta des cartes à échanger Steam il y a quelques semaines. Depuis, plus de 20 000 badges CS:GO ont été fabriqués à partir de plus de 120 000 cartes à échanger ! Pour ceux d’entre vous qui nous ont aidé en participant à la bêta des cartes à échanger Steam, merci.

Aujourd’hui, nous mettons à jour les illustrations des cartes steam et les badges sous leurs formes finales. Voici un aperçu des nouveaux badges Steam. Dites-nous ce que vous en pensez.

csgobadges