Pour une meilleure scène compétitive

Nous sommes de retour après l’incroyable tournoi majeur de Berlin organisé par StarLadder. Pendant que les équipes étaient occupées à disputer des matchs record de 60 manches, la communauté était loin d’être en reste :  11 millions de dollars ont été récoltés pour les équipes et les joueurs grâce aux ventes d’items du tournoi.

Pendant le tournoi majeur, nous avons suivi les discussions de la communauté à propos des ligues, des droits médiatiques et de l’avenir des événements CS:GO. Généralement, nous n’intervenons pas dans ce genre de discussions, mais nous voulons clarifier certains points afin de veiller à ce que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

Ligues

Les licences pour organiser un tournoi CS:GO sont gratuites car nous ne voulons pas entraver la création de valeur pour nos clients par les acteurs tiers. Souvent, cette valeur provient d’expérimentations : les organisateurs de tournoi font des essais sur la présentation, la technologie, les formats, les lieux, etc. Nous sommes en faveur des expérimentations dont l’ampleur est suffisante pour faire surgir des opportunités nouvelles et intéressantes, mais pas au point de risquer de compromettre l’écosystème en cas d’échec. Dans cette optique, les ligues CS:GO présentent, selon nous, deux problèmes :

Problème d’exclusivité

Ces derniers temps, une nouvelle forme d’exclusivité a vu le jour, où des équipes qui participent à un certain événement ne sont pas autorisées à participer aux événements d’un autre organisateur. Cette exclusivité d’équipe est une expérimentation qui pourrait avoir des effets dommageables à long terme. En plus d’empêcher d’autres acteurs d’organiser des tournois, l’exclusivité empêche d’autres événements de maintenir le fonctionnement de l’écosystème de CS:GO en cas d’échec d’un événement. Pour le moment, nous ne souhaitons pas accorder de licence aux événements qui empêchent les équipes qui y participent d’assister à d’autres événements.

Problème de propriété partagée

Il y a quelques années, nous avons fait savoir aux organisateurs de tournois, aux équipes et aux joueurs qu’il importait d’éviter tout conflit d’intérêt vis-à-vis des tournois majeurs de CS:GO. Selon nous, il y a conflit d’intérêt à partir du moment où un tournoi, une équipe ou un joueur a un rapport financier avec une autre équipe participante ou ses joueurs. C’est le cas notamment quand il y a possession de plusieurs équipes, quand plusieurs équipes possèdent des ligues en propriété partagée ou, essentiellement, quand il y a une raison financière de préférer la victoire d’une équipe sur une autre. Lors des événements ouverts, comme les tournois majeurs, les équipes qui ont ce genre d’arrangements commerciaux peuvent avoir des intérêts financiers (réels ou supposés) dans la victoire des équipes qu’elles affrontent. Une condition de participation aux tournois majeurs que nous demandons aux joueurs, aux équipes et aux organisateurs de tournois est de confirmer qu’ils n’ont aucun conflit d’intérêt, et s’ils en ont, de les rendre publiques et de les résoudre. Cette exigence ne date pas d’aujourd’hui, mais il nous semblait utile de la rappeler suite aux discussions que nous avons lues. Pour plus d’informations, les conditions exactes que nous demandons sont disponibles ci-dessous.

Droits médiatiques

Une autre discussion que nous avons vue pendant le tournoi majeur concernait la capacité des membres de la communauté à diffuser le tournoi majeur. Tout au long de l’année, les organisateurs de tournois utilisent leurs événements pour établir des relations avec des sponsors et des partenaires médiatiques. Lors des tournois majeurs, nous pensons qu’il importe que ces relations ne soient pas perturbées. C’est pourquoi l’organisateur du tournoi majeur a toujours été le seul à disposer de la licence pour diffuser son tournoi.

Nous attendons toutefois des partenaires des tournois majeurs qu’ils soient aussi ouverts que possible. Les organisateurs de tournois majeurs sont tenus de travailler avec les diffuseurs afin de permettre aux spectateurs d’accéder à du contenu alternatif et dans des langues non desservies, que ce soit à travers les diffusions officielles ou par d’autres moyens. Toute personne qui veut offrir une perspective unique et co-diffuser le tournoi majeur se doit de contacter l’organisateur du tournoi majeur au préalable afin de garantir une bonne expérience pour toutes les personnes impliquées.

Plus d’informations sur les conflits d’intérêts

Voici les conditions que nous demandons aux joueurs et aux équipes d’accepter lors de l’inscription à un tournoi majeur :

Les équipes et les joueurs ne doivent avoir aucun intérêt financier dans la victoire des équipes qu’ils affrontent. Pour participer à ce tournoi, les joueurs et les équipes doivent affirmer qu’ils ne sont impliqués dans aucun engagement commercial (y compris, mais sans s’y limiter, la gestion partagée, la propriété partagée d’entités, les licences ou les prêts) avec toute autre équipe qui participe au tournoi ou ses joueurs. Si vous avez un accord ou un arrangement commercial qui, selon vous, pourrait poser problème, veuillez contacter l’équipe de développement de CS:GO pour de plus amples discussions.

« Je n’ai connaissance d’aucun conflit d’intérêt que je pourrais avoir avec une autre équipe qui participe au tournoi ou un joueur d’une autre équipe. Si j’ai actuellement un conflit d’intérêt, ou si j’en prends connaissance au cours de l’événement, j’en informerai immédiatement l’équipe de développement de CS:GO en exposant la nature de ma relation avec le ou les joueurs, ainsi qu’un plan de résolution du problème à l’avenir. Je comprends que négliger de signaler mon conflit d’intérêt pourrait conduire à ma disqualification de l’événement et/ou à la confiscation de mes gains. »

Outre les joueurs, l’organisateur du tournoi accepte la clause suivante dans l’accord du tournoi majeur :

Les titulaires et le personnel de l’événement ne doivent être impliqués dans aucun engagement commercial (y compris, mais sans s’y limiter, la gestion partagée, la propriété partagée d’entités, les licences ou les prêts) avec toute autre équipe qui participe au tournoi ou ses joueurs. Si le titulaire est impliqué dans un engagement commercial avec un joueur ou une équipe, il devra le signaler par écrit (avec une description de la nature du conflit) à Valve à compter de la date d’effet et à tout moment au long de l’application de cet accord si de tels engagements devaient survenir. À sa seule discrétion, Valve se réserve le droit a) d’exiger que le titulaire annule son engagement commercial ou b) de mettre fin à l’accord sans frais ni coût.

Nous pensons qu’éviter les conflits d’intérêts permet de garantir un système compétitif juste et honnête. Nous ne projetons donc pas de changer ces conditions de participation à un tournoi majeur.